ANCRAGE

Limage, une pause sur un lieu donn un moment donn.

Lhomme sinscrit, depuis plusieurs sicles, dans un perptuel changement de la nature.

Les limites de lespace urbain « ncessaire » lhomme sont constamment repousses.
Il construit et occupe de plus en plus une place majeure dans lenvironnement.

Pour comprendre aujourdhui ce qui peut se passer en Chine ou en Inde o lon voit des phnomnes dexpansion urbaine majeure - o lon construit, sans grande inquitude de la nature qui nous entoure il est important de porter un regard sur des pays, - comme la France - qui ont connu ces phnomnes dexpansion de grande ampleur par le pass. (Reconstruction aprs la guerre, amplification des barres dimmeubles et avnement du bton dans les annes 70)
Ce travail, commenc en 2011 se penche sur le regard que lon a sur le littoral franais. Un littoral btonn, goudronn, qui obstrue lhorizon de la mer. Un littoral urbanis qui cache le fil rouge de cette srie, la mer, qui est perptuellement bloque par ces structures.
Quarrive-t-il lorsque lespace de lhomme sarrte, lorsque la terre laisse place la mer ?
Jusquau dernier grain de sable, lhomme a construit. Il a bti des infrastructures parfois austres, paradoxales, contraires la logique de la nature.

Quel regard lhomme peut-il porter cette nature factice, dnature, modele ?

Cest la question que ce travail soulve sur notre littoral, sur notre environnement.

A travers ces tryptiques, ces images contemplatives composes en travelling forment un « ancrage » qui conduit le spectateur faire le lien entre son regard personnel et ses lieux impersonnels.